TUTOS-WARE
Tutoriels utiles pour l'abandonware et les vieilles gloires PC
Suivez le site sur:

TUTORIEL SUR LE RALENTISSEMENT DU MICRO-PROCESSEUR

Essayer de faire marcher un jeu des années 80-90 sur une configuration récente se révèle être une véritable loterie : problèmes avec les versions 64 Bits des OS, de compatibilité matériel,… Dans certains cas, une grande puissance du micro-processeur rend le jeu trop rapide pour être utilisé. Avec de la chance, des correctifs existent (Unreal Tournament) ; pour d'autres (les Cossacks) …

Une méthode bête et méchante consiste à augmenter la charge de travail du microprocesseur. Des logiciels existent dans cette optique, dont le plus connu et avancé est Cpukiller ; son principal « problème » vient de sa licence shareware, qui limite son usage à une vingtaine de minutes par session. Heureusement, des programmeurs ont bricolé leurs solutions qu'ils laissent à contribution. Nous allons voir dans ce tutoriel 2 logiciels de cet acabit. Vous trouverez une liste plus complète de ralentisseurs de micro-processeurs sur un sujet dans le forum de Vogons.

IMPORTANT :
- On peut bien sûr concevoir sa propre méthode pour ralentir le micro-processeur (dans le principe d'une boucle infinie), mais c'est à vos risques et périls.
- Vous n'obtiendrez pas du premier coup le résultat optimal la plupart du temps

Marcello Zaniboni est un développeur qui n'hésite pas à expérimenter divers langages. Dans ces travaux, Slow Down CPU se révèle un outil très simple d'utilisation pour augmenter l'activité du micro-processeur.

Commencez par télécharger le logiciel en question en cliquant sur le lien « slowdowncpu-1.0.zip » dans sa liste de petits logiciels :

Décompressez ensuite le contenu de l'archive téléchargée dans un dossier.

Double-cliquez sur l'exécutable :

Vous venez d'augmenter l'activité de votre micro-processeur, mais éventuellement pas suffisamment pour ralentir votre programme. Dans ce cas, lancez autant de fois l'application jusqu'à obtenir le résultat escompté.

Voyons maintenant l'activité en fonction de l'utilisation ou non de Slow Down CPU sur le « Gestionnaire des tâches ». Voici d'abord sans son utilisation :

Lançons une fois Slow Down CPU :

On avance, mais ce n'est pas encore suffisant. Ouvrons une nouvelle fois :

Encore 2 ouvertures :

On arrive enfin à saturer le micro-processeur.

Le société Bitsum LLC se targue d'avoir développé la technologie ProBalance, un algorithme abaissant intelligemment la classe de propriété des processus d'arrière-plan lorsqu'ils peuvent interférer sur la réactivité du système. En guise de démonstration, un « mangeur de CPU » (CPUEater) créé par leurs soins produit nombre de processus en priorité normal, provoquant le ralentissement de l'ordinateur.

Pour l'utiliser, téléchargez d'abord l'utilitaire sur leur site ; choisissez en fonction du nombre de Bits de votre OS.

Décompressez ensuite le contenu de l'archive téléchargée dans un dossier.

Double-cliquez sur l'application CPUEater pour le lancer ; au premier démarrage, choisissez la langue, et cette fenêtre s'affiche :

Cliquez sur le bouton « Afficher Options » :

Je vais expliquer les différents paramètres :
- « Durée de fonction » permet de choisir la durée d'utilisation des processus créés en secondes
- « Total des threads(?) » règle le nombre de processus créés pour l'occasion ; le nombre par défaut suffit dans la plupart des cas
- « Affinité CPU » sert à sélectionner le nombre de coeurs du microprocesseur atteints par les processus ; par défaut, l'utilitaire prend en compte tous les coeurs de votre micro-processeur

Après avoir choisi votre durée de fonctionnement (dans l'image suivant, on prendra le cas de 20 minutes, soit 1200 secondes), cliquez sur le bouton « DEMARRER » :

Voyons maintenant l'activité en fonction de l'activation ou non de CPUEater sur le « Gestionnaire des tâches ».
Voici d'abord sans son activation :

Et maintenant en le démarrant :

Tant que vous ne le stoppez pas manuellement en cliquant sur le bouton « ARRETER », CPUEater forcera l'utilisation du micro-processeur à son maximum pendant 10 minutes.